MSc SmartEdTech

Master of Science SmartEdTech combines the learning sciences and digital sciences in a blended learning program (online learning + two intensive weeks in #Nice06).

MSc Smart EdTech, une formation hybride internationale en sciences de l’éducation computationnelles 

Romero, Viéville, Lefevre, Giraudon 

Le Master of Sciences (MSc) Smart EdTech est un programme de master officiel en modalité hybride qui réunit des étudiant.e.s en M1 et M2 de quatre continents. Ce programme international est développé dans le cadre des collaborations du Laboratoire d’Innovation et Numérique pour l’Education (LINE) de l’Université Côte d’Azur avec l’Inria et EducAzur, et en collaboration à l’EUR DS4H. Du Kazakhstan aux États-Unis en passant par l’Afrique du Sud, l’Inde, le Mexique et différents pays Européens, les étudiants du MSc Smart EdTech sont engagés dans une formation visant le développement d’une Communauté de Pratique (CoP, Lave & Wenger, 1991) au sein de laquelle ils développent les compétences pour la conception, développement et évaluation des usages pédagogiques du numérique. 

Figure 1. Localisation de la cohorte d’étudiant.e.s MSc SmartEdTech 2020/2021.

L’articulation recherche-formation, éducation-numérique et l’ancrage territorial-international sont au coeur de la singularité du programme MSc Smart EdTech qui connaît à la rentrée 2020/2021 une continuité croissante dans le développement de la cohorte d’étudiants internationaux dans le cadre d’une formation à la pointe sur l’évolution des travaux de recherche sur le numérique éducatif et les approches des sciences de l’éducation computationnelles (Romero, Alexandre, Viéville & Giraudon, 2020) développées dans le cadre d’OTESIA et de l’action exploratoire Inria-UCA(LINE)- Artificial Intelligence Devoted to Education (AIDE).  

Le MSc Smart EdTech a ouvert à la rentrée 2017 grâce à l’étroite collaboration entre Inria, EducAzur et le Laboratoire d’Innovation et Numérique pour l’Education (LINE). La combinaison des compétences en sciences de l’éducation et de la formation (SEF) du LINE et les compétences en sciences du numérique et médiatisation scientifique de l’Inria, et l’écosystème edTech développé par EducAzur ont permis mettre sur pied un programme à la pointe sur les enjeux du numérique éducatif ayant un ancrage fort sur les compétences territoriales de l’Université Côte d’Azur et faisant preuve d’une attractivité croissante au niveau international (n=43 en M1, n=25 en M2).  

Le MSc Smart EdTech est codirigé par Thierry Viéville, directeur de recherche à Inria et membre du LINE et Margarida Romero, directrice du Laboratoire d’Innovation et Numérique pour l’Education (LINE). La coordination pédagogique est développée par Saint-Clair Lefevre, qui assure le développement de la communauté de pratique entre les étudiant.e.s et l’équipe d’enseignant.e.s et intervenants à l’échelle internationale. Le MSc Smart EdTech a développé un partenariat solide tant avec l’Université Laval au Québec, avec les interventions de Sylvie Barma, directrice du CRIRES, le professeur Jorge Sanabria du Instituto Tecnológico y de Estudios Superiores de Monterrey (TEC) au Mexique qui est en charge du cours sur les approches de fabrication numérique (maker education) et Luis Galindo du Réseau Canopé pour les learning analytics. Dans la nouvelle offre de cours, une introduction aux sciences cognitives va être assurée par Anaïs Leroy en collaboration avec le dispositif Cogni’Classes sous la responsabilité par Jean-Luc Berthier. Margarida Romero se charge du cours d’introduction à la recherche permettant aux étudiant.e.s visant cette orientation de permettre de connaître l’état de la recherche sur le numérique éducatif (Technology Enhanced Learning) sous une approche internationale, elle assure également les deux cours Game Based Learning en M1 et M2, qui se développent en continuité des cours du programme en technologie éducative de l’Université Laval. Le cours Creativity and Innovation de Cindy De Smet est offert tant au seion du MSc Smart EdTech que dans le cadre des mineures de l’EUR DS4H. Dans le cadre des cours en éthique et pédagogie disruptive, George Kalmpourtzis accompagne les étudiant.e.s dans la considération tant des enjeux éthiques que des transformations pédagogiques et la gestion du changement en éducation. Le cours Instructional Design d’Irina Otmanine est développé cette année en collaboration avec le Centre de Recherche Interdisciplinaire (CRI) avec lequel un échange d’étudiant.e.s va avoir lieu. D’autre part, le projet professionnel interdisciplinaire et les stages au sein du MSc Smart EdTech sont une opportunité de personnalisation importante pour assurer que tou.te.s et chacune des étudiant.e.s du programme développent le projet professionnel ou de recherche en accord avec le projet qu’ils ont soumis au moment d’être recrutés sur le programme. Sur le MSc Smart EdTech les étudiant.e.s n’ont pas une posture passive, mais sont engagés dans une posture l’agentivité transformatrice (Barma et al. 2013 ; Engeström & Sannino 2013) tant au cours de leur formation que pour leur projet professionnel ou de recherche. 

Le format hybride de la formation combine ainsi des cours à distance, avec une régularité des modalités synchrones et une grande flexibilité des modalités asynchrones qui permettent aux étudiant.e.s de pouvoir adapter certaines des modalités de réalisation des travaux et projets. L’exigence du programme MSc Smart EdTech tant sur les admissions que sur les projets se conjugue avec une haute flexibilité sur les modalités pour assurer que les étudiant.e.s des quatre continents puissent développer un travail de qualité au long du MSc Smart EdTech. 

Deux fois à l’année, ont lieu les semaines intensives sur Nice, qui permettent tant le développement de la communauté de pratiques (CoP) que la réalisation des activités d’apprentissage qui ont besoin d’une présentialité pour se développer correctement. La première semaine a lieu en octobre pour assurer une mise en place rapide de la CoP et la deuxième en avril. Les étudiants M1 et M2 tout comme l’équipe enseignant.e vivent une expérience d’apprentissage unique qui a lieu sur les différents sites partenaires du MSc Smart EdTech au sein de l’Université Côte d’Azur : le LINE à l’Inspé de Nice, l’Inria sur Sophia Antipolis, le CIV en lien avec l’association PoBot, et le campus Valrose et Saint-Jean d’Angély en partenariat avec le Centre d’Accompagnement Pédagogique (CAP).

Fig1. Activités orientées à la conception pendant la semaine intensive. 

L’articulation recherche-formation du MSc Smart EdTech est développée en cohérence avec le programme scientifique du LINE en pensée informatique et sciences de l’éducation computationnelles (Menon, Viéville & Romero, 2019 ; Romero et al. 2020). Cette articulation de recherche-formation très forte au niveau du MSc Smart EdTech a permis tant le recrutement d’une étudiante du programme sur un contrat de doctorat dans le cadre de l’ANR CreaMaker que le développement d’opportunités de réalisation de séminaires de recherche internationaux et le développement de cours qui correspondent à l’état de l’art scientifique dans le domaine. 

L’articulation recherche-formation est d’autant plus importante dans le cadre des transformations numériques qui se sont développés dans l’ensemble de champs professionnels et disciplinaires en lien à l’éducation. Au cours des dernières décennies, le numérique en éducation a permis tant le développement de nouvelles formes de médiatisations des apprentissages (tuteurs intelligents, jeux numériques pour l’apprentissage, robotique pédagogique, fabrication numérique), la création d’environnement informatiques pour l’apprentissage humain (EIAH) tout comme le développement de dispositifs hybrides et à distance. Malgré cet essor, trois grands enjeux restent encore ouverts : celui de la conception et de l’évaluation des usages du numérique en éducation, notamment quand ceux ci sont développés en contexte professionnel sans collaboration avec la recherche, celui des compétences numériques, notamment en lien à la pensée informatique, et en troisième lieu, celui de l’intégration des approches computationnelles (dont l’apprentissage automatique  souvent dénommé sous le terme d’intelligence artificielle) dans les dispositifs éducatifs et l’analyse des processus d’apprentissage médiatisés par la technologie. 

Face à ces enjeux et à la prise de conscience qui s’est développé tant pendant le confinement que dans le période de déconfinement, le développement de professionnels du numérique éducatif dans un contexte d’exigence tant sur le domaine des sciences de l’éducation et de la formation (SEF), les sciences cognitives et les sciences du numériques est une ambition majeure que le MSc Smart EdTech de l’Université Côte d’Azur est en train de développer en collaboration avec ses partenaires et une cohorte d’étudiant.e.s internationaux travaillant sous une approche de Communauté de Pratiques. So, let’s Smart EdTech

Sitographie 

http://univ-cotedazur.fr/en/idex/formations-idex/smart-ed-tech/

Références

Barma, S., Laferrière, T., & Allaire, S. (2013). Proposition de lexique. Revue internationale du CRIRES: innover dans la tradition de Vygotsky, 1(1), 50-51.

Engeström, Y., & Sannino, A. (2013). La volition et l’agentivité transformatrice: perspective théorique de l’activité. Revue international du CRIRES: Innover dans la tradition de Vygotsky.

Menon, D., Viéville, T., & Romero, M. (2019). Computational thinking development and assessment through tabletop escape games. International Journal of Serious Games, 6(4), 3-18.

Romero, M., Alexandre, F., Viéville, T., & Giraudon, G. (2020). LINE-Mnémosyne: Des neurosciences computationnelles aux sciences de l’éducation computationnelles pour la modélisation du cerveau de l’apprenant et du contexte de l’activité d’apprentissage. Bulletin de l’Association Française pour l’Intelligence Artificielle, (108). https://hal.inria.fr/hal-02541099/